top of page
  • gauzelinyanice8

Les différentes méthodes pour arrêter de fumer !

Dernière mise à jour : 20 janv. 2021




L'acupuncture


l’acupuncture agit sur le taux d'endorphines du cerveau.

À cet effet, les acupuncteurs posent de fines aiguilles sur certains points du corps. Cette méthode permettrait d’alléger les symptômes de désintoxication et de moins ressentir l’envie de fumer.


Une autre technique est l’auriculothérapie, ou acupuncture auriculaire, où le praticien introduit une aiguille à un point précis du pavillon de l’oreille. Cette aiguille reste en place pendant quelques semaines.

Lorsque l’envie d’une cigarette apparaît, vous devez légèrement la bouger ou l’effleurer à l’aide d’un petit aimant.

Tant pour l’acupuncture corporelle que pour l’auriculothérapie, des rayons laser peuvent être utilisés au lieu des aiguilles ; de petites injections peuvent également être données au niveau des points d’acupuncture.


La thérapie au laser doux


La thérapie au laser poursuit les mêmes objectifs que l’acupuncture, mais les fines aiguilles sont remplacées par la lumière concentrée d’un laser.

Le thérapeute utilise un laser à infrarouge sur différents points du corps. Cette méthode permettrait d’alléger les symptômes de désintoxication et de moins ressentir l’envie de fumer.


Aide pharmaceutique


Au début de l’arrêt, la dépendance physique provoque des symptômes de sevrage, appelés aussi symptômes de manque, et des pulsions à fumer qui compromettent souvent la réussite.


Une aide pharmaceutique permet de diminuer les risques de rechute. Néanmoins, il est important d’être bien informé sur son usage. L’objet de ce chapitre est de vous proposer les aides pharmaceutiques qui ont été validées scientifiquement comme augmentant les chances de réussite.


Néanmoins, il n’y a pas de « médicament miracle ». A côté de cette dépendance physique, il y a lieu de ne pas négliger l’importance de la motivation et les aspects psychologiques et comportementaux de la dépendance.


Les substituts nicotiniques


La nicotine crée un véritable effet de dépendance. Lorsque vous arrêtez de fumer, votre corps se trouve en manque et peut le manifester de diverses façons. Ce sont les symptômes de sevrage (appelés aussi symptômes de manque).


Il est tout à fait possible d’atténuer considérablement les différents symptômes du sevrage grâce aux substituts nicotiniques. Le principe est de remplacer la nicotine de la fumée de cigarette par une nicotine pharmaceutique de manière à diminuer progressivement les doses pour un sevrage plus en douceur, mieux supporté par l’organisme. Le fumeur est alors libéré des nombreuses substances chimiques néfastes pour la santé présentes dans la fumée du tabac. Il ne reste plus qu’une consommation de nicotine mais dans un but de sevrage progressif.


Les substituts sont en vente en pharmacie sans prescription.


Mais attention! Ce n’est pas parce que ces substituts de nicotine sont en vente libre que l’on peut les consommer sous n'importe quel dosage et sans modération. Leur usage ne s’improvise pas et il est fortement conseillé de suivre les conseils d’un professionnel de santé. Son rôle sera d’évaluer votre besoin en nicotine pour fixer une dose de nicotine de départ qui sera diminuée progressivement. Il informera également sur les éventuelles contre-indications.


Informez-vous chez votre pharmacien pour la bonne utilisation du spray nicotique.


Le Champix®


Le Champix® (ingrédient actif : varénicline) est un médicament sous prescription médicale qui se présente sous forme de comprimés et est destiné à aider le fumeur à arrêter de fumer.


Le « starter pack » ainsi que trois cures de Champix® sont remboursées par la mutuelle sur une période de 5 ans.


Comme pour tout médicament prescrit par votre médecin, il est important de respecter dosage et durée du traitement.


Lisez-en plus sur le Champix® et son remboursement


Le Zyban®


Nom commercial du bupropion, le Zyban® est un médicament sous prescription médicale.


Comme pour tout médicament prescrit par votre médecin, il est important de respecter dosage et durée du traitement.



L’hypnose


L’hypnose est une des méthodes les plus efficaces pour arrêter de fumer. Elle permet en quelques séances ( 1 à 4 selon les thérapeutes) de pouvoir arrêter définitivement la cigarette. Bien sûr ce n’est pas de la magie. C’est important que vous soyez motivé et que vous puissiez y mettre du vôtre. Comment agit l’hypnose pour arrêter de fumer ? Pendant la séance, l’hypnothérapeute va suggérer directement au fumeur un changement : le patient n’est plus dans son labyrinthe. Modifier la perception du comportement de dépendance. Utiliser l’hypnose pour vous permettre de visualiser l’avenir sans tabac. Utiliser l’hypnose en technique aversive : tabac = dégout. Vous permettre d’avoir des clefs pour L'autohypnose pour optimiser votre sevrage .

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page